une année à parasites???

Aller en bas

une année à parasites???

Message par sophie63 le Ven 2 Aoû - 12:28

avec la longue phase d'humidité suivie des grosses chaleurs, j'ai eu une invasion de poux rouge d'une ampleur hallucinante dans mon poulailler. j'ai traité les poules avec un goutte de frontline sous chaque aile et j'ai nettoyé tout le poulailler au saniterpern, j'espère que ça suffira... avez-vous eu le même problème chez vous? moi c'est la première fois que je vois ça à ce point là. avez-vous des astuces pour éviter ce genre d'invasion à l'avenir?
avatar
sophie63

Messages : 27
Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: une année à parasites???

Message par Cheyenne le Dim 4 Aoû - 8:07

Je sors tout juste d'une invasion sans précédent de poux rouges, dans des proportions tout simplement catastrophiques... Etant relativement novice dans le domaine des volailles, je n'ai pas compris tout de suite ce qui se passait, et les conséquences ont été dramatiques chez moi.

J'ai un poulailler fait maison, réalisé en planches de sapin brut non traité. J'aurai sans doute du m'alarmer plus tôt, mais j'avoue n'avoir pas du tout compris ce qui était en train de se passer. Après les pluies incessantes du printemps, lorsque les premières chaleurs sont (enfin) arrivées, j'ai constaté quelques anomalies: diminution de la production d'oeufs, couvaisons ratées, problèmes de poussins morts dans l'oeuf au moment de l'éclosion que ce soit sous poule ou en couveuse... J'ai mis ces premières alertes sur le compte du temps, de mon inexpérience, etc... Aujourd'hui, je me demande si ce n'était pas les premiers signaux d'alarme.

Sans avoir vraiment d'explication, un matin en allant ouvrir aux poules, j'ai trouvé un jeune coq de chair mort dans le poulailler. Il n'avait aucune trace de lutte ou autre, mais là encore, j'ai pensé que j'étais peut-être passé à côté de symptômes provoqués par l'humidité des semaines précédentes...

Quelques jours plus tard, j'ai intégré trois poussins d'environ deux mois, élevés jusque là à l'intérieur. Le soir, ils sont rentré au poulailler avec les autres, et le lendemain matin, ils étaient morts tous les trois, de façon inexplicable, sans traces de lutte ni rien, alors que la veille ils étaient encore en pleine forme. C'est là que j'aurai du chercher la cause dans le poulailler, mais une fois de plus, j'ai pensé qu'il y avait eu un mouvement de panique dans le poulailler et que les jeunes avaient pu être piétinés...

Une wyandotte naine adulte est morte dans la même semaine, sans explication, et là, j'ai pensé à une épidémie. J'ai commencé également à soupçonner un problème au niveau du poulailler car deux poules commençaient à aller dormir dans la cabane des canards plutôt que dans le poulailler, ce qui était franchement étonnant pour des poules qui dorment au même endroit depuis plus d'un an! En nettoyant le poulailler, nous avons effectivement aperçu quelques poux rouges dans le pondoir et sur les parois. J'étais encore très loin d'imaginer qu'une colonie de poux rouges pouvaient tuer des poussins en une nuit ou anémier une poule naine adulte au point d'entrainer la mort... j'ai claqué un fumigène insecticide dans le poulailler après un nettoyage total à la javel, et j'ai pensé que le problème était réglé...

Quelques jours plus tard, sur une foire, j'ai fais l'acquisition de deux jeunes Padoues, une poule et un coq magnifiques, ça me consolait un peu d'avoir perdu certains animaux auxquels je tenais. L'intégration s'est passée sans problème, le soir, nous les avons donc rentré au poulailler dans un compartiment séparé des autres poules par mesure de précaution/quarantaine. Et là, le drame, le lendemain matin, les deux jeunes Padoues étaient mortes, sans trace de lutte, et aucune possibilité que les autres poules les aient approchées puisqu'elles étaient dans un compartiment séparé! Pas d'agression, pas de piétinement possible, et les poules semblaient en parfaite santé la veille... j'ai compris que le problème était bien le poulailler, et que le fumigène insecticide, pourtant conçu pour une pièce de 60m2, n'avait pas réglé le problème. Mais à ce moment là, je ne pensais toujours pas que les poux rouges puissent être la cause du problème...

Dans le doute, j'ai démonté entièrement le poulailler planche par planche, et là... j'ai compris! Dans chaque interstice, dans chaque angle, dans chaque fissure, dans chaque noeud, des colonies hallucinantes de poux rouges gorgés de sang se cachaient en attendant la nuit pour venir vampiriser mes poules!!!!!!!!!!!! Mon ami, qui élève des volailles et des oiseaux depuis plus de 30 ans, n'avait jamais vu une telle infestation, c'était tout simplement hallucinant!

J'ai déposé les planches du poulailler démonté au soleil, à plat, en les retournant régulièrement, après les avoir passé à la Javel, ce qui a eu pour effet de tuer immédiatement tous les poux qui s'étaient nourris, c'est à dire tous ceux qui étaient rouges et gorgés de sang, mais la Javel n'a pas suffit à tuer ceux qui ne s'étaient pas encore nourris (on les reconnait à leur couleur grise). Il en sortait de partout, même après plusieurs jours de séchage au soleil et plusieurs passage de Javel. Mon ami m'a alors parlé d'une astuce qu'on n'aborde jamais sur les forums de volaille, mais bien connue des jardiniers dans le cadre de la lutte contre les pucerons et les araignées rouges (qui sont aussi des acariens comme le poux rouge): le jus de mégot. La nicotine est un puissant insecticide, et les vieux mégots des fumeurs en sont gorgés. J'ai donc fait macérer une trentaine de mégots dans un bidon de 5l d'eau, et je l'ai appliqué à plusieurs reprises au pinceau sur toutes les faces de chaque planche tout en laissant sécher en plein soleil. Ce traitement a été très efficace. Je n'avais plus de colonies, j'ai donc attaqué le remontage.

En remontant le poulailler, nous avons encore trouvé quelques individus isolés immédiatement barbouillés de jus de mégot, et une fois le poulailler remonté, j'ai passé de la bombe insecticide et acaricide dans toutes les fentes, fissures, noeuds et endroits sensibles où j'avais découvert des colonies. J'ai encore attendu une semaine avant de remettre de la paille et d'y refaire dormir les poules, en traitant chaque jour à la bombe même si je ne voyais plus le moindre acarien. Après 48h d'aération complète pour évacuer toute odeur d'insecticide, j'ai réinstallé mes poules, et le problème semble réglé, mais il est clair que dorénavant, je serait extrêmement vigilante.

Malgré son expérience, mon ami ne pensait pas qu'une invasion puisse prendre une telle ampleur et littéralement vampiriser de jeunes poules en l'espace d'une nuit, mais sachez que c'est possible en cas d'invasion massive...

Pour la question d'origine, une année à parasite? Je dis OUI car j'ai également un problème de puces sur des chiens traités qui portent même un collier, et on a eu pas mal de tiques à l'arrivée des grosses chaleurs... cette année, il faut vraiment faire attention je trouve...
avatar
Cheyenne

Messages : 41
Date d'inscription : 04/08/2013
Age : 38
Localisation : 69

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: une année à parasites???

Message par sophie63 le Mer 7 Aoû - 5:53

je ne pensais pas que ça puisse tuer carrément des poules mais chez moi avant que je m'en rende compte, les poules avaient carrément cessé de pondre et j'ai eu aussi des problèmes de poussins morts dans l'oeuf au moment de l'éclosion alors que d'habitude jamais ce problème, donc peut-être effectivement que ça vient de ça!
avatar
sophie63

Messages : 27
Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: une année à parasites???

Message par Mamie Admin le Ven 16 Aoû - 8:46

Je ne sais pas si c'est une année à parasites ou pas, mais les poux rouges sont l'ennemi juré de tout éleveur de volailles. Il est très difficile de s'en débarasser complètement et le mieux que l'on puisse faire, c'est de maintenir la population d'acariens à un niveau qui ne nuise pas aux poules, par un entretien régulier des locaux et l'application semestrielle d'un anti-parasitaire sur les volailles... en tout cas c'est comme ça que je fais, et je n'ai heureusement jamais connu d'épisodes comme vous le décrivez!
avatar
Mamie Admin
Admin

Messages : 38
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 67
Localisation : Auvergne

Voir le profil de l'utilisateur http://basse-cour.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: une année à parasites???

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum